Eve BAZAIBA DECIDE DE LA FERMETURE DE TROIS SITES DU BASSIN DE L’USINE CHINOISE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Son Excellence Eve BAZAIBA MASUDI, Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Environnement et Développement Durable, vient de décider de la fermeture des trois sites du bassin de rejet de l’usine chinoise CNMCC, située au quartier Panda, à Likasi, dans la province du Haut-Katanga.


Arrivé à Likasi ce samedi 18 septembre d’abord dans le cadre de sa mission contrôle et évaluation environnementale auprès des opérateurs économiques notamment les exploitants miniers et les exploitants Forestiers et d’autres, le numéro UN de l’Environnement congolais, Son Excellence Eve BAZAIBA MASUDI, a visité ce même samedi, sur demande de la population, l’entreprise chinoise china Nonferrous Métal Mining CNMCC en sigle suite à l’incident qui a eu lieu entre le 09 et le 10 septembre 2021 où un grand coup de vent a soulevé la poussière toxique contenant beaucoup des matières d’acides qui ont causé des problèmes de santé à la population (toux, diarrhée, écoulement du sang de nez,…).

À analyser les faits constatés sur le terrain et les allégations de la population sur cette entreprise chinoise « CNMC » qui opère dans la mine de cuivre de Deziwa et la fonderie Lualaba Copper Smelter, celle-ci exploite sans aucun plan de gestion environnemental et surtout, sans respect des normes environnementales.

C’est dans ce même cadre, qu’elle a été accusée en Chine de pollution du fleuve Yangtze qui devenait rouge, probablement à cause de la pollution industrielle.

Pour se faire, à l’issue de ces investigations, le Gouvernement de la République est appelé prendre soit des mesures coercitives soit carrément le retrait des autorisations d’exploitation et la fermeture pure et simple de ces mouroirs des vies humaines dans la contrée.

Teddy NTENDAYI.