BGF/GIZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Programme de maintien de la Biodiversité et Gestion durable des Forêts de la Coopération Allemande GIZ

BGF/GIZ

Informations générales

Dénomination de la structure :
Programme de maintien de la Biodiversité et Gestion durable des Forêts de la Coopération Allemande GIZ
Sigle de la structure :
BGF
Acte de création & date :
Depuis 2005 (d’abord PBF, de 2005 à 2016, avec 3 phases et ensuite, à partir de Septembre 2016, BGF)
Brève présentation de la structure :
Avec ses 155 millions d’hectares de forêts, la République Démocratique du Congo possède plus de 60% des réserves forestières de l’Afrique, la deuxième plus vaste forêt tropicale de la planète après l’Amazonie. Des forêts d’une importance immense pour la conservation d’une biodiversité exceptionnelle et qui jouent également un rôle vital dans le contrôle du changement climatique mondial. Ces mêmes forêts stockent plus de 8% du carbone mondial, ce qui en fait le quatrième plus grand réservoir de carbone forestier du monde. Elles possèdent une exceptionnelle valeur écologique. A titre d’exemples, le pays abrite environ 415 espèces de mammifères, 11 000 espèces de plantes, 1 117 d’oiseaux ; et près de 1 000 espèces de poissons y ont été recensées. Parmi toutes ces espèces, quelques-unes sont endémiques, c’est-à-dire qu’elles ne vivent qu’en RDC (notamment le bonobo, « le Pan Paniscus » et l’okapi, « l’Okapia Johnstoni »).

La Coopération Allemande, à travers la GIZ et la KfW, met en oeuvre en RDC le Programme de maintien de la Biodiversité et Gestion Durable des Forêts (BGF) en collaboration étroite avec ses partenaires congolais, notamment le Ministère de l’Environnement et Développement Durable (MEDD), et l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), pour une période de 3 ans, de septembre 2016 à Août 2019. Il s’inscrit dans la continuité du précédent Programme Biodiversité et Forêts (BGF), qui avait été initié en 2005 et qui a connu trois phases en 11 ans.
Missions de la structure :
L’objectif du programme s’articule comme suite : « Des améliorations dans la gestion durable des ressources naturelles et dans la préservation de la biodiversité à l’intérieur et dans les périphéries des aires protégées offrent des avantages accrus à la population riveraine ainsi qu’aux petits exploitants agricoles et forestiers. »

Le programme contribue en même temps au développement des capacités au sein de la population riveraine et des petits exploitants agricoles et forestiers, des structures étatiques nationales, provinciales et locales, et des prestataires de services.
Le programme opère principalement à Kinshasa la capitale, au niveau du MEDD et de l’ICCN, et dans les provinces du Maniema et du Sud-Kivu, dans les périphéries des aires protégées de Kahuzi-Biega et Lomami. Il comprend trois champs d’action :
1. L’amélioration des conditions d’ensemble pour la gestion durable des ressources naturelles,
2. L’Introduction d’une gestion durable des forêts et
3. Une meilleure gestion des zones périphériques des aires protégées.

Activités réalisées récemment / Périodes.

1. Le BGF a organisé un atelier de cadrage sur la valorisation des Services Ecosystémiques. Période 20 au 23 Mai au Pullman Hotêl de Kinshasa. Cibles : ICCN et MEDD, ainsi que différents acteurs du Secteur Vert.

2. A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’environnement, le BGF a appuyé la Direction de Conservation de la Nature (DCN) du MEDD, dans l’organisation de la conférence débat sur le thème « Pollution Atmosphérique ‘’Flores des habitats métallifères de la RDC, évaluation conservation et proposition d’un statut particulier’’ ». La conférence a eu lieu du 27 au 29 juin 2019 à Kinshasa, dans la salle arche.

3. Le BGF a organisé, du 17 au 19 juillet, un atelier sur l’Etat des lieux du processus d’identification des APACs dans la région d’Afrique centrale. Plusieurs délégations, notamment celles de la COMIFAC Afrique centrale, du Cameroun, de Centre Afrique et du Congo Brazza ont pris part ces assises qui ont permis de révéler que le processus n’a été entamé jusque-là qu’en RDC ; l’approche d’intervention a été clarifiée et les besoins en outils de sensibilisation exprimés. Plusieurs représentants de peuples autochtones et communautés locales détentrices d’APACs y ont pris part.

4. Durant le mois de juillet 2019, le Programme BGF a accompagné le MEDD dans l’élaboration de la Stratégie de Renforcement des Capacités et la mise en place du Plan de Formation du SG EDD. Pour ce faire un consultant international a été recruté par le programme pour accompagner le Processus. En date du 24 juillet, en la salle Arche de Kinshasa, l’atelier de validation de la dite stratégie, ainsi que l’introduction du plan de formation sectoriel du SG EDD a été organisé.

5. Appui d’une formation en SIG aux bénéfices des cadres et agents de la Direction du Cadastre Forestier. La formation s’est tenue au laboratoire de l’OSFAC à l’UNIKIN en date du 29 juillet au 02 août 2019.

6. Le BGF a appuyé la Coordination Nationale de la COMIFAC, en Collaboration avec la Faculté des Sciences Agronomiques de l’UNIKIN, dans l’organisation de la Conférence d’information, de vulgarisation et d’appropriation du Plan de Convergence 2, en date du 02 août 2019 sur le site de l’Université de Kinshasa. Cibles : Etudiants et corps scientifiques de l’UNIKIN.
Etc…

Plus d’infos

Site internet et Page Web du Programme :
www.giz.de
www.giz.de/en/worldwide/43909.html