DGF

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Direction de la Gestion Forestière

DGF

Informations générales

Dénomination de la structure :

Direction de la Gestion Forestière (DGF).

Acte de création & date 

Créée sous l’ordonnance N°75-231 du 22 juillet 1975 portant création du Département de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme, elle est parmi les directions normatives du SG-EDD

Brève présentation de la structure :

La Direction de la Gestion Forestière (DGF) est l’une des directions qui composent le Secrétariat Général à l’Environnement et Développement Durable du Ministère de l’Environnement et Développement Durable. Elle a pour mission de contribuer à la gestion durable des forêts en RDC conformément à la loi et à la règlementation en vigueur. C’est par l’Ordonnance créant le Ministère de l’Environnement que la Direction de la Gestion Forestière (DGF) existe. Ainsi, elle a pour objectifs spécifiques :

  • Elaborer la politique nationale en ce qui concerne la gestion forestière dans notre pays, gérer les allocations forestières, faire le suivi de l’exploitation forestière (transformation et commercialisation du bois d’œuvre, production des statistiques forestières, etc.
  • La Direction est composée de 4 divisions dont : la Division Allocations et Exploitation Forestière qui s’occupe des aspects exploitations forestières (attribution et gestion), la Division Industrie Forestière qui s’occupe de la production des essences transformées ou non ainsi que de leur commercialisation tant au niveau national qu’international ; la Division Statistiques Forestières qui s’occupe des récoltes et de mise en commun des données chiffrables sur la production forestière au cours de l’année. En dernière, nous avons la Division Foresterie communautaire qui s’occupe de l’Octroi des CFCL aux CL et leur suivi.

Attributions de la DGF

  • Concevoir et élaborer la politique et les stratégies ayant trait à la gestion forestière et en assurer la mise en œuvre et suivi après leur adoption ;
  • Contribuer à :
    • l’élaboration des avant- projets de textes législatifs relatifs à la gestion durable des forêts et en assurer la mise en œuvre et suivi après promulgation ou publication ;
    • la lutte contre la déforestation et l’extinction des essences forestières rares ;
    • la mobilisation des recettes non fiscales du secteur de l’Environnement, Conservation de la Nature et Développement Durable.
  • Assurer, conformément aux textes règlementaires, la gestion durable des forêts ;
  • Contribuer, conformément aux orientations du Gouvernement, à la conclusion et à la gestion des conventions et des accords sous régionaux , régionaux et internationaux en matière de gestion durable des ressources naturelles renouvelables et non renouvelables du domaine de la forêt ;

Organigramme

ORGANIGRAMME DE LA DIRECTION GESTION FORESTIERE
ORGANIGRAMME DE LA DGF
Activités réalisées avec l’appui de partenaires techniques et financiers / Périodes / Partenaires techniques et financiers.

Concernant cette assertion, la Direction de la Gestion Forestière (DGF) a eu à organiser les activités suivantes au cours de ces dernières années :

  • Renforcement des capacités des agents de la Direction de la Gestion Forestière (DGF) sur les acquis (Agedufor au sacré CEPAS 2018),
  • Mise à niveau des cadres et agents de la Direction de la Gestion Forestière (DGF) sur les procédures de gestion durables des Forêts (Agedufor au sacré cœur 2018)
  • Atelier de validation de cadre d’évaluation de la légalité des opérations forestières, de la transformation du bois et du commerce du 28 février au 02 Mars 2018 (partenaire WWF et la Société Civile)
  • Atelier de réflexion et d’échange sur la programmation géographique Troisième condition de la levée du moratoire du 05 Mars au 16 Mars 2018 (partenaires : CAFI, FAO, BM, WARI USAID et US FOREST
Projets / Programmes exécutés sous la coordination de la structure / Périodes / Partenaires techniques et financiers.

La DGF a été associée à deux projets à savoir l’AGEDUFOR et le Projet SCAEMPS tenu par WRI. Mais malheureusement il a pris fin et l’autre, touche à sa fin. Le Projet SCAEMPS quant à lui a plus touché deux volets dans la gestion durable des Forêts en RDC à savoir la gestion ou la création d’une banque des données statistiques sur l’exploitation forestière ainsi que le volet foresterie communautaire dont l’accent était plus sur l’attribution des Concessions Forestières aux Communautés Locales en soutenant techniquement et financièrement l’élaboration des certains outils de mise en œuvre intervenant dans le processus de la Foresterie Communautaire…

Le projet d’Appui à la Gestion Durable des Forêts de la RDC « AGEDUFOR » a démarré au mois de Mai 2015 et a pris fin officiellement au Mois d’Avril 2019.

Le projet d’appui aux deux Divisions de la DGF à savoir la Division Statistiques et Foresterie Communautaire « SCAEMPS » conduit par WRI a pris fin au mois de juin 2019

Comme partenaire : FRM, Oréade-Brèche, Egis International, CODELT, CAGDFT.

Projets / Programmes en cours d’exécution par la structure / Périodes / Partenaires techniques et financiers.

En dehors de l’AGEDUFOR qui touche à sa fin, la Direction ne dispose pas d’un projet ou programme qui serait en cours d’exécution. Cependant, dans le cadre du processus sur la foresterie communautaire, certains partenaires techniques ou financiers appuient certaines activités :

  • la mise en place d’une base des données sur la Foresterie Communautaire (RFUK)
  • l’élaboration et la publication de la Stratégie Nationale sur la Foresterie Communautaire (CAGDFT).
Activités / Projets / Programmes exécutés ou coordonnées par la structure en conformité avec les différents Protocoles ou Conventions ratifiés par la RD.Congo à travers le MEDD / Périodes / Partenaires techniques et financiers.

Concernant les projets ou programmes coordonnés suivant les différents protocoles ou convention nous listons le projet Agedufor N° Convention CCD 106201X (la gestion durable des forêts rencontre la biodiversité en ce sens qu’il veille à la protection des écosystèmes et favorise une exploitation rationnelle de la ressource tout en ralentissant l’écrémage des ressources forestières préalable de lutte contre le réchauffement climatique cause de la désertification.