Qui sommes-nous ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les attributions de la Vice-Primature, Ministère de l’Environnement et Développement Durable

  • Exécution des politiques nationales de gestion durable de l’environnement et de la préservation de la
    biodiversité et des écosystèmes ;
  • Elaboration, suivi et évaluation des plans de mise en œuvre desdites politiques ;
  • Gestion durable des forêts, des ressources en eau, des ressources fauniques et de l’environnement ;
  • Evaluation et suivi des études environnementales et sociales de tout projet susceptible de porter atteinte à
    l’environnement ;
  • Réglementation de toute activité susceptible de porter atteinte à l’environnement, à la biodiversité, aux
    écosystèmes ainsi qu’aux règles de salubrité ;
  • Elaboration et mise en application des normes relatives à l’assainissement des milieux ;
  • Création et aménagement des zones vertes et parcs d’attraction ;
  • Elaboration des normes relatives au respect de l’environnement dans les secteurs des mines, carrières et
    hydrocarbures ;
  • Réglementation de la chasse et de la pêche, le cas échéant en collaboration avec le Ministère ayant la Pêche
    dans ses attributions ;
  • Protection de la faune et de la flore ;
    05/02/2021 Ordonnance n° 20/017 du 27 mars 2020 fixant les attributions des Ministères Le Président de la République, leganet.cd/Legislation/Droit Public/Ministeres/ordonnance.20.17.27.03.2020.html 15/23
  • Promotion et coordination de toute activité relative à la conservation de la nature ainsi qu’à la gestion durable de
    l’environnement, des ressources forestières, fauniques et aquatiques ;
  • Suivi et audit environnementaux des établissements publics et des entreprises privées ainsi que des
    organisations non gouvernementales œuvrant dans les secteurs de l’environnement et conservation de la nature ;
  • Détermination et gestion des écosystèmes ;
  • Gestion des services environnementaux ;
  • Création des aires protégées autres que les réserves naturelles intégrales et propositions de création de ces
    dernières ;
  • Création et gestion des stations de capture des espèces de la faune sauvage ;
  • Elaboration, vulgarisation et gestion des programmes d’éducation environnementale