Atelier sous-régional d’accompagnement de la mise en œuvre de la stratégie de communication de la COMIFAC, de ses pays membres et partenaires dans le cadre des grands évènements internationaux

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COMMUNIQUE FINAL
Présidé par Madame la Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et du Bassin du Congo, l’atelier sous-régional d’accompagnement de la mise en œuvre de la stratégie de communication de la COMIFAC, ses pays membres et partenaires dans les grands événements internationaux s’est tenu du 26 au 30 juillet 2021 à l’hôtel PEFACO à
Brazzaville.

La rencontre, organisée par la COMIFAC (Commission des Forêts d’Afrique Centrale), avec le soutien financier de la GIZ, coopération allemande, avait pour but d’élaborer la stratégie de communication de la COMIFAC pour sa participation aux évènements suivants :

  • Le Congrès Mondial pour la Nature de l’UICN qui se tiendra à Marseille,
  • La 15e conférence des parties sur la diversité biologique à Kumming
  • La 26ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP 26) à Glasgow ;
  • Les travaux se sont déroulés en présentiel et en visio-conférence en raison de la pandémie Covid-19, et ont réuni une cinquantaine d’experts, journalistes et communicateurs venus des 10 pays de l’espace COMIFAC parmi lesquels :
    • (i) les membres du Bureau-pays du RECEIAC ;
    • (ii) les points focaux du RECEAIC ; (iii) les chargées de communication des ministères de l’environnement/Forêt de chaque pays membre de la COMIFAC ; (iv) les journalistes spécialisés issus des media publics ou privés de chaque pays;
    • (v) le Représentant du service Communication à la CEEAC ;
    • (vi) le Représentant du service Communication du PFBC ; (vii) le Responsable de la Communication de la COMIFAC ; (viii) les Responsables de la Communication de projets et programmes des partenaires de la COMIFAC (WWF, PPECF) ; (ix) les personnes ressources issues des organisations partenaires (UICN, IFDD, Energies 2050). Y ont également pris part les experts et représentants du Secrétariat Exécutif de laCOMIFAC et du projet régional GIZ d’appui à la COMIFAC, la Directrice Générale du Bassin du Congo.

La cérémonie solennelle d’ouverture a été marquée par quatre allocutions : celle de Monsieur le Président du RECEIAC, Raoul Siemeni ; du Chargé d’Affaires de l’Ambassade d’Allemagne en République du Congo, M. Jonas Wiesenecker, représentant S.E Monsieur l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne en République du Congo; de Monsieur le Secrétaire Exécutif ad joint et Coordonnateur Technique de la COMIFAC, Chouaibou Nchoutpouen ; Mme la Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et du Bassin du Congo de la République du Congo, Coordonnatrice Technique de la Commission Climat du Bassin du Congo, Arlette SOUDAN-NONAULT.

Dans leurs interventions, les officiels ont magnifié l’immensité et la diversité des richesses que regorge le deuxième poumon vert de la planète et les efforts déployés par les États et leurs partenaires pour la conservation et la gestion concertée des écosystèmes forestiers du Bassin du Congo. Par ailleurs, les interventions des officiels ont souligné l’étendu des menaces qui affectent les ressources du Bassin du Congo, le niveau d’appropriation jugé insuffisant par les parties prenantes des accords internationaux sur le climat et la biodiversité. À ce titre, le rôle des communicateurs a été présenté comme déterminant pour impulser le changement de comportement des parties prenantes, pour influencer les politiques et décideurs à diverses échelles, et plus encore accompagner la COMIFAC, ses pays membres et partenaires dans le cadre de leur participation aux différents événements internationaux à venir notamment,
le Congrès mondial de l’UICN, la Cop 15 biodiversité et la COP 26 climat.

Au cours de chacun de ces rendez-vous internationaux, la COMIFAC aura pour rôle de présenter les expériences de la sous-région, et porter très haut son flambeau en assurant la défense de ses intérêts. Pour y arriver, la COMIFAC a besoin d’un accompagnement efficace en matière de communication, d’où l’intérêt de la tenue à Brazzaville du présent
atelier dont l’objectif est de définir une stratégie de communication et un plan opérationnel efficace en vue de la participation de la sous-région aux différentes négociations internationales sur le climat et la biodiversité.

Au nom des participants, le Président du RECEIAC a exprimé ses remerciements, d’une part, aux autorités de la République du Congo pour les facilités accordées pour la tenue des travaux, et d’autre part à la coopération allemande pour son soutien technique et financier constant à la COMIFAC.

Mme Arlette SOUDAN-NONAULT, Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et du Bassin du Congo, Coordinatrice Technique de la Commission Climat pour le Bassin du Congo, a exhorté les participants à s’approprier les projets du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo et à amplifier les informations sur le Bassin du Congo.
Déroulement des travaux Après la cérémonie d’ouverture, le bureau des travaux a été mis en place.

Il est composé comme suit :

Président : M. Raoul SIEMENI, Président du RECEIAC
1er Vice-Président : M. NIATIS-NIATY Grace de la République du Congo
2e Vice-Président : Mme Mariam AMOUDOU SIDI de la République Centrafricaine
1er rapporteur ; M. Eugène MESSINA de la République du Cameroun
2e rapporteur : Monsieur Alain Parfait NGULUNGU de la République Démocratique du Congo
3e rapporteur : Monsieur Jean Robert ONANA, de la République du Cameroun

Télécharger l’intégralité du communiqué final via le lien ci-dessous