DCN

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Direction de la Conservation de la Nature

DCN

Informations générales

Dénomination de la structure :

Direction de la Conservation de la Nature (DCN).

Acte de création & date :

Arrêté n°CAB/MIN/MBB/SGA/GPTP/JSD/035/2009 du 20 mars 2009

Brève présentation de la structure :

La Direction de la Conservation de la Nature (DCN) est une Direction normative du Ministère de l’Environnement et Développement Durable. Avant la création du Ministère de l’Environnement, Affaire Foncière et Tourisme, le Secteur de la conservation de la nature jadis géré par le Ministère de l’Agriculture à travers le Direction des Eaux et Forêts qui avaient en son sein trois Division à savoir : (i) la Division Forêts, (ii) la Division Pêche et, (iii) la Division Chasse à qui dépendaient les Parcs Nationaux et les jardins Zoologiques et Botaniques.

En faveur de la création du Ministère de l’Environnement, Affaire Foncière et Tourisme en 1975, la Direction des Eaux et Forêts a été placée sous tutelle de ce nouveau Ministère. Au sein de celui-ci, elle a changé de dénomination pour devenir Direction de la Gestion des Ressources Naturelles Renouvelables (DGRNR) en gardant toujours les trois Divisions. A la suite du détachement de la Division pêche pour le Ministère de l’Agriculture, la DGRNR est devenu la Direction de la gestion Forestière et Chasse (DGFC). En 2001, les Divisions Forêts et Chasse ont été élevées au rang des Direction et appelées respectivement Direction de Gestion Forestière (DGF) et Direction des Ressources Fauniques et Chasse (DRFC). En mars 2009, à la suite de la revue institutionnelle, le Ministère s’est doté d’un nouvel cadre organique avec conséquence l’unification de l’ex DFRC avec la Division Man Adn Biosphère (MAB) qui, jadis était à la Direction de Programmation, Formation et Relations Internationales (DPFRI) en donnant naissance à l’actuelle Direction de la Conservation de la Nature (DCN).

Cependant, le changement du cadre organique du Secrétariat Général à l’Environnement et Développement Durable, du Février 2017, la Direction de la Conservation de la Nature reste avec trois (3) Divisions ne reprenant pas les trois bureaux terrain MAB, à savoir, le Bureau MAB Luki, le Bureau MAB Yangambi et le Bureau MAB Lufira et huit (08) Bureaux. Chaque Division est animée par un Chef de Division. Il en est de même pour les Chefs de Bureaux, et ces derniers supervisent les activités des agents de collaboration et d’exécution mis sous leurs contrôles. La Direction de la Conservation de la Nature est animée par un Directeur Chef de Service doté d’un Secrétariat. Enfin, la DCN a pour mission de :

  1. Pérenniser les ressources fauniques dans les zones libres, les domaines et réserves de chasse.
  2. Assurer une bonne gestion durable des ressources fauniques
  3. Gérer les quotas de faune et flore menacées d’extinction dans le cadre de la convention CITES.
  4. Délivrer les différents documents de chasse et d’exportation.
  5. Etudier, proposer et appliquer les mesures propres à créer et gérer les réserves naturelles de biosphères.
Attributions de la Direction de la Conservation de la Nature (DCN).
  • Assurer la conception, l’élaboration de projets de politiques, des stratégies, des normes et mécanismes en matière de :
    • Gestion des quotas des espèces de faune et de flore menacées de disparition dans le cadre de la convention CITES ;
    • Gestion durable des ressources fauniques dans les zones vertes, des domaines et réserves de chasse ainsi que les parcs d’attraction ;
    • Gestion des réserves de biosphère ;
    • Gestion des aires protégées et réserves apparentées, des écosystèmes de l’eau, de la forêt et de la faune;
    • surveillance continue de l’environnement ;
    • Régulation des activités des installations classées et de leur surveillance continue ;
  • Suivi et évaluation de l’impact des activités humaines sur l’environnement ;
  • Reboisement et d’horticulture sur l’ensemble du territoire national conformément au programme du Gouvernement;
  • Lutte biologique anti érosive et contre la destruction du couvert végétal naturel ;
  • Création, d’organisation et de promotion des centres horticoles, d’aménagement des zones vertes et des parcs d’attraction sur l’ensemble du pays.
  • Assurer la veille de la mise en œuvre de ces politiques, stratégies, normes et mécanismes sur l’ensemble du territoire national.

Organigramme

ORGANIGRAMME DE LA DG-ECV
ORGANIGRAMME DE LA DG-ECV

Activités réalisées récemment / Périodes.

  1. Séance de travail autour de l’Arrêté Interministériel portant fixation des droits, taxes et Redevance à percevoir en matière de Faune et Flore, à l’initiative du Ministère de l’Environnement et Développement Durable et rédaction d’une note explicative aux Ministère des Finances. (21.02.2019).
  2. Organisation de la célébration de la Journée Internationale pour la Conservation de l’écosystème de Mangrove, le 26 juillet 2019, au Cercle le Gouvernement/Gombe.
  3. Conférence à l’occasion de la Journée Mondial de l’Environnement ayant pour thème « Pollution Atmosphérique  » avec sous thème « Flore des habitats métallifères de la RDC, évaluation, Conservation et Proposition d’un statut particulier » du 19 au 21 juin 2019 en la Salle des Cliniques Ngaliema/Gombe
  4. Séance de travail de travail au Secrétariat Général à l’Environnement et Développement Durable sur le Projet annuel de performance 2020, juillet 2019.
  5. Production de l’Avis de Commerce non Préjudiciable/ACNP 2018 (Afrormosia / Pericopsis elata)/ AGEDUFOR.
  6. Participation à la mise en place de l’accord triparti pour des actions conjointes de lutte anti-braconnage dans les zones frontalières qui relèvent territorialement et juridiquement de la République Centrafricaine, du Soudan du sud et de la République Démocratique du Congo / 2019.
Activités réalisées avec l’appui de partenaires techniques et financiers/ Périodes/Partenaires techniques et financiers.
  • Gestion durable du secteur de la faune sauvage et de la viande de brousse en Afrique Centrale / 2011 à 2016 /FAO.
  • Participation au forum d’échanges de la présentation des fiches d’information thématiques de l’axe Aire protégée et conservation de la nature, le 29 mars 2019 (CODELT).
  • Participation à l’atelier du plan de travail de la composante FAO du Programme de menaces des maladies émergentes prochaines générations (NEXT GEN II) en RDC, le 13 juin 2019/ FAO-ECTAD.
  • Organisation de la célébration de la Journée Mondiale de l’Environnement du 27 au juin 2019 en la salle Arche/Gombe/PBF-GIZ.
  • Organisation de la Célébration de la Journée Internationale pour la Conservation de l’Ecosystème de Mangrove, le 26 juillet 2019 au Cercle le Gourment/UNESCO/PANA-PNUE.
Projets / Programmes exécutés sous la coordination de la structure / Périodes /Partenaires techniques et financiers.
  • Identification des services éco-systèmes et favoriser leur existence à long terme / 2019 / GIZ.
  • Réalisation d’Enquête et d’Inventaire faunique dans les Provinces de Kindu et Maniema / 2019 / GIZ.
Projets/Programmes en cours d’exécution par la structure / Périodes / Partenaires techniques et financiers.
  1. Projet sur la sécurité sanitaire « Surveillance des Maladies de la Faune Sauvage/Zoonoses » pour un développement durable de la Biodiversité / 2019 / FAO-ECTAD, JICA.
  2. Identification des services éco-systèmes et favoriser leur existence à long terme / 2019 /GIZ-BGF.
  3. Réalisation d’enquête et d’Inventaire fauniques dans la Province de Maniema /2019 /GIZ-BGF.
  4. Identification et mise en œuvre des mécanismes pour préserver, maintenir et promouvoir les espèces et variétés ayant une valeur économique ou culturelle / 2019 /GIZ-BGF.
Activités / Projets / Programmes exécutés ou coordonnées par la structure en
conformité avec les différents Protocoles ou Conventions ratifiés par la RD. Congo à travers le MEDD / Périodes / Partenaires techniques et financiers.
  1. Organe de gestion puis Autorité Scientifique de la Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et Flore sauvage menacées d’Extinction.
  2. Exécution des Accords sur les Oiseaux d’Eau Migrateurs d’Afrique Eurasie (AEWA) depuis 2018.