L’électricité au charbon reléguée à l’histoire

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est la grande avancée enregistrée à la COP26 à Glasgow en Ecosse.
23 pays ont pris le net engagement de réduire progressivement l’électricité au charbon dont 5 des 20 pays utilisateurs au monde. C’est ce qui ressort de la « Déclaration mondiale sur la transition du charbon vers une énergie propre  » intervenue ce Jeudi 04 Novembre 2021 à Glasgow.

Parmi ces pays, figurent notamment l’Indonésie, le Vietnam, la Pologne, la Corée du Sud, l’Égypte, l’Espagne, le Népal, le Singapour, le Chili et l’Ukraine.

Ces pays et tant d’autres s’engagent à développer l’énergie propre et à assurer une transition juste hors du charbon.
En même temps, faut-il le rappeler les institutions financières publiques s’engagent à mettre fin au soutien public international au secteur de l’énergie fossile d’ici 2022.

La transition écologique vers une énergie propre et l’élimination du charbon ont été les deux points au cœur de la Présidence Britannique de la COP26 dans le cadre des efforts pour la réduction de la température mondiale à 1,5 degrés Celsius conformément à l’accord de Paris.

« Depuis le début de la Présidence Britannique, nous avons été clair sur le fait que la COP26 doit être un cop qui renvoie le charbon à l’histoire. Avec ces engagements ambitieux auxquels nous assistons aujourd’hui, la fin du charbon est désormais en vue  » s’est félicité Alok Sharma ,Président désigné de la COP26.

Entre autre autre point à retenir à l’issue de la journée énergie organisée ce jeudi, c’est le lancement des Alliances pour l’hydrogène vert en Afrique et en Amérique latine avec 6 pays africains et 5 pays d’Amérique latine. Ce programme va contribuer au développement de millions de tonnes métriques de production d’hydrogène vert à faible émission de carbone de manière fiable, destiné à être utilisé dans les Industries nationales et internationales du monde.

Michel KOYAPKA