GRAND PAS FRANCHI DANS LA MISE EN OEUVRE DU PROJET GIRE EN RDC

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 Millions 500mille dollars américains, c’est l’enveloppe globale du projet de Gestion Intégrée des Ressources en eau (GIRE) mis en œuvre dans le cadre de la coopération entre la RDC et la République Arabe d’Égypte. L’un de pilliers de ce projet c’est le Centre hydro informatique du Congo(CHIC) inauguré ce jeudi 15 juillet par la VPM-EDD Eve BAZAIBA et le Ministre Égyptien des ressources hydrauliques et irrigation, Dr Mohamed Abdelaty. Ce centre permettra la gestion durable des ressources en eau entre les pays utilisateurs et aussi la prévention des catastrophes y afférent.
Le partenariat entre les deux pays prévoit également le renforcement des capacités des experts congolais en matière entre autre d’irrigation.

Les fonds du Projet GIRE sous forme de don sont gérés par l’Égypte. La signature du partenariat est intervenu le 06 mars 2012 au Caire en Égypte et cela pour une période initiale de 5 ans à sa première phase. sa mise en application a été amorcée timidement en 2014.

Rechercher

En 2017 la RDC avait sollicité un prolongement pour la deuxième phase jusqu’en 2022 pour des raisons du retard de la logistique a affirmé l’ingénieur Bienvenue Mulwa Gasuga,Expert en Gestion Intégrée de ressources en Eau.

Le coordonnateur de ce centre de prévision salue l’abnégation de la VPM-EDD pour la concrétisation de ce projet qui a souffert de son exécution.
Il faut noter que le Projet GIRE comporte 5 axes majeurs à savoir l’hydrométrie de la rivière Semuliki, la formation de 100 fermiers pour la conformité avec l’expérience de l’Égypte, la mise en œuvre de 30 forages pour l’approvisionnement en eau potable, le centre de prévision de temps de pluie et adaptation aux changements climatiques et la formation Master de renforcement de capacités.
10 Millions 500mille dollars américains, c’est l’enveloppe globale du projet de Gestion Intégrée des Ressources en eau (GIRE) mis en œuvre dans le cadre de la coopération entre la RDC et la République Arabe d’Égypte. L’un de pilliers de ce projet c’est le Centre hydro informatique du Congo(CHIC) inauguré ce jeudi 15 juillet par la VPM-EDD Eve BAZAIBA et le
Ministre Égyptien des ressources hydrauliques et irrigation, Dr Mohamed Abdelaty. Ce centre permettra la gestion durable des ressources en eau entre les pays utilisateurs et aussi la prévention des catastrophes y afférent.
Le partenariat entre les deux pays prévoit également le renforcement des capacités des experts congolais en matière entre autre d’irrigation.

Les fonds du Projet GIRE sous forme de don sont gérés par l’Égypte. La signature du partenariat est intervenu le 06 mars 2012 au Caire en Égypte et cela pour une période initiale de 5 ans à sa première phase. sa mise en application a été amorcée timidement en 2014.

En 2017 la RDC avait sollicité un prolongement pour la deuxième phase jusqu’en 2022 pour des raisons du retard de la logistique a affirmé l’ingénieur Bienvenue Mulwa Gasuga,Expert en Gestion Intégrée de ressources en Eau.

Le coordonnateur de ce centre de prévision salue l’abnégation de la VPM-EDD pour la concrétisation de ce projet qui a souffert de son exécution.
Il faut noter que le Projet GIRE comporte 5 axes majeurs à savoir l’hydrométrie de la rivière Semuliki, la formation de 100 fermiers pour la conformité avec l’expérience de l’Égypte, la mise en œuvre de 30 forages pour l’approvisionnement en eau potable, le centre de prévision de temps de pluie et adaptation aux changements climatiques et la formation Master de renforcement de capacités.