ATELIER SOUS REGIONAL D’ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION DE LA COMIFAC, DE SES PAYS MEMBRES ET PARTENAIRES DANS LE CADRE DES GRANDS EVENEMENTS INTERNATIONAUX

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Excellence Monsieur l’Ambassadeur de la République
d’Allemagne au Congo,
Monsieur le Représentant de l’UICN,
Monsieur le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC,
Monsieur le Président du RECEIAC,
Mesdames et Messieurs les Points Focaux du RECEIAC,
Mesdames et Messieurs les Partenaires du RECEIAC,
Distingués Invités, en vos rangs et grades respectés,
Mesdames et Messieurs,

L’honneur m’échoit, de procéder à l’ouverture de l’Atelier sous régional d’accompagnement de la mise en œuvre de la stratégie de communication de la COMIFAC, de ses pays membres et partenaires, dans le cadre des grands évènements internationaux de 2021, Atelier qui se tient ce jour, ici à Brazzaville, dans la salle de Conférences de l’Hôtel PEFACO.

Je voudrais, avant tout propos, remercier les participants ici présents d’avoir répondu à notre invitation, et en même temps, souhaiter la bienvenue et un agréable séjour à Brazzaville, en République du Congo, à celles et ceux venus des autres pays de la COMIFAC et d’ailleurs.

Mes remerciements vont également à l’endroit de la Coopération Allemande, la GIZ, pour ses appuis technique et financier inhérents à l’organisation de cet Atelier.

Mesdames et Messieurs, Comme vous le savez, cet atelier regroupe les Chargés de Communication des Ministères des Forêts et de l’Environnement des pays de l’espace COMIFAC, les Points Focaux du RECEIAC, les Journalistes spécialisés issus de médias publics et privés de chaque pays de la COMIFAC, les Experts en Techniques de l’Information et de
la Communication, les Responsables de la Communication des Organisations Partenaires de la COMIFAC ainsi que les Membres du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et du Bureau du RECEIAC. Il se déroulera en format hybride, c’est-à-dire en présentiel pour la plupart des participants et par visioconférence pour les Responsables de la Communication des Projets et Programmes des Partenaires de la COMIFAC.

En effet, il a été constaté que le niveau de connaissance et d’appropriation par les différentes parties prenantes des enjeux liés aux négociations des Accords internationaux en matière de Biodiversité, de gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers et de lutte contre le changement climatique, reste encore insuffisant. De ce fait, il est envisagé une implication renforcée des communicateurs et acteurs de médias dans ces processus importants.
Cet Atelier se justifie par les enjeux considérables que présentent les écosystèmes forestiers du Bassin du Congo, qui constituent le 2ième poumon écologique de la planète, après celui de l’Amazonie et qui représentent un capital naturel essentiel pour notre vie et celle des générations futures, grâce aux services et bénéfices qu’ils fournissent.

La biodiversité exceptionnelle qu’ils renferment constitue en outre un potentiel inestimable pour le développement socio-économique de l’Afrique centrale.

Mesdames et Messieurs,
Le présent Atelier s’inscrit dans l’optique de partager de façon coordonnée une position commune sur les contributions et attentes des pays de la sous-région aux différentes rencontres internationales. Ces contributions s’inscrivent aussi dans le cadre du suivi, par les pays d’Afrique Centrale, des accords internationaux à l’instar des trois
Conventions de Rio, notamment celles sur la Diversité Biologique, le Changement Climatique et la Désertification.
Les processus de négociations menées sous l’égide la CCNUCC et de la Convention sur la Diversité Biologique jouent un rôle essentiel pour faciliter l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des Contributions Déterminées au niveau National, des pays d’Afrique Centrale. Ils doivent également permettre de renforcer notre ambition dans le temps afin de tendre vers la réalisation des objectifs collectifs à long terme de l’Accord de Paris sur le Climat et des décisions adoptées par la 14ième Conférence des Parties à la Convention sur la Diversité Biologique.

Mesdames et Messieurs,
Cet Atelier a pour objectif général de concevoir une Stratégie de Communication pour la participation de la COMIFAC, de ses pays membres et ses partenaires, aux grands évènements internationaux prévus en 2021, en particulier : le Congrès Mondial pour la Nature de l’UICN qui se tiendra à Marseille en Septembre 2021, le Symposium sur les Forêts Tropicales également prévu en Septembre 2021 et la 26ième Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP 26), en novembre à Glasgow. Cet Atelier se tiendra donc à seulement cent jours de cette COP 26.

Comme objectifs spécifiques, il s’agira de :

  • échanger les expériences des pays membres de la COMIFAC en matière de communication dans le cadre de leur participation aux grands évènements internationaux ;
  • présenter et échanger sur les propositions de stratégies de communication prévues au niveau national en vue de faciliter la participation des pays membres aux futures évènements internationaux de 2021 ;
  • présenter le canevas du Plan de Communication sous régional dont la mise en œuvre permettra d’assurer la visibilité de la COMIFAC, celle de ses pays membres et de ses partenaires aux rencontres internationales de 2021 ;
  • identifier les cibles principales et secondaires pour chacun des évènements internationaux ;
  • élaborer et valider les messages clés pour chacune des conférences internationales en fonction des enjeux pour le Bassin du Congo ;
  • identifier les réalisations, les expériences, les programme et projets phares à promouvoir dans les pays de la COMIFAC ;
  • valider le design des imprimés, affichages et autres supports de communication à produire et à diffuser lors des différents évènements internationaux ;
  • valider le Plan d’exposition, d’animation et de programmation des permanences sur le Stand de la COMIFAC axé sur les INITIATIVES DU BASSIN CONGO ;
  • élaborer le Plan médias avant, pendant et après chacune des conférences internationales ;
  • évaluer les estimations budgétaires pour les activités prévues dans le Plan de Communication et son calendrier d’exécution ;
  • identifier les acteurs et partenaires éventuels pour l’appui à la mise en œuvre du Plan de Communication, et enfin,
  • examiner et adopter le Mémorandum d’Entente entre le RECEIAC et la COMIFAC, en vue de sa soumission au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC pour la recherche de financement en vue de sa mise en œuvre.

Mesdames et Messieurs,
Nul n’est besoin de vous rappeler que, de chacun des objectifs spécifiques ci-dessus énoncés, découlera au moins un résultat à l’issu de cet atelier qui se déroulera sous forme de sessions plénières animées par un Consultant commis par la GIZ en appui à la COMIFAC et des travaux en groupe.

Au cours des sessions plénières, des thématiques vous seront développées par des personnes ressources, avec des termes de référence précis. Ces différentes présentations seront suivies d’échanges entre vous, et les travaux de groupes vous permettront d’approfondir certains points spécifiques et d’avoir au final une feuille de route pour le suivi des recommandations issues de cet Atelier.

Mesdames et Messieurs,
Au vu des résultats attendus, je vous exhorte à donner le meilleur de vous-mêmes pour suivre avec la plus grande attention les présentations faites au cours de vos travaux afin de vous permettre d’atteindre les objectifs de cet Atelier et de porter ainsi fièrement l’étendard des pays de la COMIFAC aux différentes rencontres internationales prévues pour cette année.

Je souhaite plein succès à vos débats et déclare ouverts les travaux de l’Atelier sous régional d’accompagnement de la mise en œuvre de la stratégie de communication de la COMIFAC, de ses pays membres et partenaires, dans le cadre des grands évènements internationaux de 2021.
Je vous remercie de votre aimable attention.
Arlette SOUDAN-NONAULT. –