🌳Environnement et Développement Durable: après Lubumbashi, Me Claude Nyamugabo inspecte le Haut-Katanga profond

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il s’est dit engagé à tâter du doigt la réalité de l’impact de l’exploitation minière sur l’environnement et Me Claude Nyamugabo ne se voit pas s’arrêter en si bon chemin. Après la triste réalité lundi dans quelques sociétés minières disséminées à travers la Ville de Lubumbashi et ses périphéries qui l’a poussé à annoncer une batterie de mesures pour palier cette situation, le Ministre de l’Environnement et Développement Durable a repris son chemin tôt ce matin, direction Likasi.

Si dans la Ville cuprifère les portes des sociétés lui ont été facilement ouvertes pour constater personnellement les faits, dans la ville de Likasi, certains responsables des sociétés ont purement décidé de prendre le large pour échapper à tout contrôle, les échos du triphon NYAMUGABO et son administration s’annonçant dévastateurs. Une situation qui conforte la position du Ministre qui entend que la population obtienne protection et réparation sur toutes ces violations de la législation congolaise en vigueur.

Me Claude Nyamugabo qui se dit favorable et encourage même les investisseurs à venir investir nombreux en RDC a insisté également sur le respect des normes environnementales.

« Il s’agit d’actes délictueux qui violent nos lois et nous n’attendrons pas demain pour prendre des mesures idoines en vue de protéger nos populations » a rassuré Me Claude Nyamugabo qui s’est tout de même satisfait de voir que certaines sociétés ont consenti des efforts collosaux pour se conformer aux lois du pays en matière de protection de l’environnement.

Un geste qu’il incite les autres sociétés à imiter. Pour Me Claude Nyamugabo, en sa qualité de Ministre National de l’Environnement et Développement Durable, il est le prédicateur attitré des investissements citoyens car la santé de la population congolaise vaut plus que tout.

Loin du Ministère de l’Environnement de se comporter en état policier, Me Claude Nyamugabo a sensibilisé également ces entreprises à l’implémentation du programme jardin scolaire un milliard d’arbres à l’horizon 2023. Chose inédite, le fonds forestier national antenne de Likasi a déjà préparé une pépinière qui devra fournir en plantules les différents acteurs dans le cadre dudit projet dès le début de la saison pluvieuse.

Lors de ce séjour Katangais, le Ministre Nyamugabo promet des solutions concrètes et durables pour faire respecter scrupuleusement la législation congolaise en la matière en vigueur.

Cellcom MEDD