Suspension à ICCN : le Conseil d’Etat déclare non fondé le recours de Cosma Wilungula

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Certainement, ceci serait la vraie motivation de la démission dans la journée de l’ancien directeur général de l’ICCN, docteur Cosma Wilungula.

Après un recours gracieux adressé à la vice-premier ministre en charge de l’Environnement et développement durable, Eve Bazaiba Masudi, l’ancien dg avait saisi le Conseil d’Etat, le 11 août, pour obtenir l’annulation de la suspension.

En réponse à cette requête, le Conseil d’Etat vient de déclarer ce recours non recevable.

« Vu l’Ordonnance n°19/001 du 10 janvier 2019 portant règlement intérieur du Conseil d’Etat, spécialement dans ses articles 3, 25 et 46 alinéa 3, ordonne : reçoit les déclinatoires de compétences et fin de non-recevoir soulevés par la demanderesse, mais les dit non fondés et les rejettes ; reçoit la présente requête mais la déclare non fondée ».