L’EXPERTISE DU PNUD SOLLICITEE POUR LA CERTIFICATION ET LE MARCHE DE CARBONE EN RDC

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Vice-Primature, Ministère de l’Environnement et Développement Durable souhaite obtenir du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), une assistance spécifique pour bénéficier des lignes privilégiées afin que de promouvoir et booster l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD). 

La Vice-Premier, Ministre de l’Environnement et Développement Durable, Eve Bazaïba Masudi a sollicité au cours de l’audience qu’elle a accordé ce samedi 11 Septembre 2021 au Représentant Résident du PNUD en RDC, Dominic SAM, notamment une assistance technique, une expertise ainsi qu’un transfert de technologie sur l’organisation de Marché Carbone et des mécanismes y afférents.

Il faut retenir que la RDC est en train de mettre sur pied son Autorité de Régulation du Marché Carbone.

Pour y arriver, la Vice-Premier, Ministre de l’Environnement et Développement Durable a besoin des nouvelles technologies appropriées pour l’évaluation de ses potentialités en carbone dans les forêts (placement des tours à flux de carbone dans les forêts de Mayombe, de Mai-Ndombe et autres, à l’instar de ce qui est placé dans la forêt de Yangambi), dans les tourbières, en vue de la valorisation du Carbone africain, qui doit avoir la même valeur que le carbone dans d’autres pays, en vue d’une compensation équitable.

Dans le but de promouvoir et booster l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD), Eve Bazaïba Masudi a réitéré à son hôte la bonne collaboration qui devra demeurer entre son Ministère et le PNUD.

Cette rencontre a commencé par la présentation des civilités du Représentant Résident du PNUD en RDC à la Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Environnement et Développement Durable.

Au cours de leur entretien, le Représentant Résident du PNUD en RDC a informé la Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Environnement et Développement Durable de son dernier contact avec son prédécesseur Monsieur Arouna lors de son passage à New-York, avec qui, ils ont eu à échanger sur les appuis techniques sollicités par le Ministère par l’entremise de ce dernier.

En outre, a évoqué son prochain voyage à New York dans le cadre de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Assemblée générale au cours de laquelle il envisage également organiser des négociations avec d’autres partenaires en aparté tout en abordant la question des préparatifs de la COP 26 prévue en Novembre à Glasgow en Ecosse.

Pour ce faire, le Représentant Résident du PNUD/RDC a promis à la Vice-Premier Ministre, de sa disponibilité et de son accompagnement pour la réussite des actions prévues par le Gouvernement dans son secteur, notamment et en priorités :

  • Faire le suivi de l’érosion côtière de Muanda, où la RDC perd annuellement 3 mètres au large de sa côte ; avec l’implication du secteur privé, par des actions de sensibilisation et de reboisement ;
  • Relancer la commission pour l’Audit du secteur forestier avec l’appui du PNUD, y compris la gestion des contrats des forêts de conservation et des Aires Protégées.

A la clôture de leur entretien, Eve Bazaïba Masudi a instruit au Secrétaire Général de son Administration de prendre des dispositions nécessaires et de préparer une mission conjointe VPM-MEDD et PNUD à Muanda après la COP26 en vue des actions concrètes (avec des plantules à planter), ainsi que la relance de la Commission d’audit du secteur forestier.

ISAMBELA BONTENGI Fiston, ETOTEYA NYAPANZOLA Amira, MOKANGA ALAMBA Patrick