GESTION DU SYSTEME STATISTIQUE ENVIRONNEMENTALE ET FORESTIERE DE LA RDC

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Experts venant des différentes structures du Ministère de l’Environnement et Développement Durable (MEDD) adoptent une feuille de route consensuelle pour les travaux d’élaboration des outils de coordination du système statistique environnementale et forestière de la RDC, ce vendredi 01er octobre 2021 à Kinshasa.

Le Secrétariat Général à l’Environnement et Développement Durable (SG-EDD) au travers la Direction d’Etudes et Planification (DEP), organise ce vendredi 01er octobre 2021, dans la salle Garamba du Nouveau Bâtiment Administratif (Ex Tembe na Tembe), l’atelier de validation de la feuille de route des travaux de conception des outils de gestion du Système Statistique Environnementale et Forestière de la RDC.

Dans son mot d’ouverture, le représentant de Monsieur le Secrétaire Général à l’EDD, Monsieur le Directeur Général de l’Environnement et Cadre de Vie (DGECV), a rappelé que lors de la 11ème réunion du conseil des Ministres tenu le 9 juillet 2021, le Gouvernement de la RDC a réaffirmé cette volonté en adoptant 10 mesures urgentes pour la gestion durable des ressources naturelles. Et que ces mesures visaient non seulement à renforcer la performance du secteur mais aussi à en faire l’un des piliers majeurs de l’économie du pays.

En outre, la production et la publication des statistiques environnementales en RDC, souffrent du manque de coordination du système entre les différents producteurs et de l’absence d’un cadre méthodologique décrivant le processus de collecte, traitement, analyse, publication et diffusion des statistiques environnementales et forestières.

Pour mener à bien le processus de formulation de la Stratégie Sectorielle de Développement des Statistiques Environnementales et Forestières (SSDSEF) et le développement du cadre méthodologique de production des statistiques environnementales et forestières en projection, qui du reste, la majeure partie a fait l’objet d’un soutien financier de la Banque Africaine de Développement (BAD) à travers le Projet d’Appui au Recensement Général de la Population et au Renforcement des Bases de Données Sociales (PARBDS) dont les coûts ont été estimés à environ 400 000 Dollars Américain.

Cependant, la RDC s’est inscrite et s’aligne sur le document Cadre pour le Développement des Statistiques de l’Environnement (CDSE 2013) afin d’améliorer sa production des statistiques environnementales et forestières.

Au cours de cet atelier, une trentaine de participants ont bien perçu les thématiques en vue d’être sensibilisé sur l’importance de la production et de la diffusion des statistiques environnementales et forestières ; de proposer un chronogramme des activités réalistes et prioritaires pour la conduite des opérations mais également de renforcer un plaidoyer auprès du Gouvernement, du Parlement et des autres structures administratives, du secteur privé, de la société civile, des partenaires au développement, etc… afin de s’assurer de leur engagement et appropriation.

A ce titre, la feuille de route est validée moyennant quelques amendements et recommandations des participants.

L’atelier s’est clôturé par le mot de Monsieur le Directeur-Chef de Service de la DEP et, a recommandé aux représentants des structures que les différents Points Focaux de la DEP déjà identifiés dans chaque structure respective, ne doivent pas faire un objet de changement, en vue de faciliter la continuité des activités déjà réalisées. Par ailleurs, il a demandé aux représentants des différentes autorités empêchées de transmettre fidèlement les résultants de cet atelier, à leur hiérarchie respective pour toutes fins utiles.

MAYAWU Rodrigue