DHoR-COLRUYT : RAPPORT ENTRE CES STRUCTURES

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Notre constat dans les différentes présentations (exposés) lors de cette visite, révèle un retard dans la prise en compte de la structure d’ancrage de reboisement et horticulture (DHoR) dans le lancement des activités de COLRUYT à Kenge dans la Province de Kwango.

Madame le Directeur-Chef de Service de Reboisement et Horticulture (DHoR) a rappelé à maintes reprises à l’intention de l’équipe dirigeante d’activer l’implication en amont de la DHoR, structure d’ancrage de reboisement et horticulture, qui n’a pas seulement le mandat de coordination mais aussi de suivi de l’ensemble des activités de plantation des arbres.

Cette prise en compte à travers l’implication en amont, facilitera de manière efficace et efficiente, la production des statistiques de reboisement dans ce secteur et un rapport fiable présentant une situation générale et spécifique.

Pour ce faire, nous sollicitons auprès de l’Autorité de la VPMEDD de voir dans la mesure du possible de renforcer cette disposition qui semble être oubliée par la plupart des ONG œuvrant dans le reboisement ou la plantation des arbres tant au niveau national que provincial.

Teddy NTENDAYI.