ATELIER DE SENSIBILISATION ET DE FORMATION DES FORMATEURS EN FAVEUR DES AGENTS DE LA DRHo SUR LA GESTION DU CAPITAL FORESTIER « CAS DE DEGRADATIONS FORESTIERES OBSERVEES AU PLATEAU DE BATEKE »

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Centre d’Etude Pour l’Action Sociale (CEPAS) a accueilli deux jours de suite, soit du 28 au 29 juillet 2021, l’Atelier de sensibilisation et de formation des formateurs en faveur des Agents de la Direction de Reboisement et Horticulture
(DRHo) sur la gestion du capital forestier « cas de dégradations forestières observées au Plateau de BATEKE », organisé par le Secrétariat Général à l’Environnent et Développement Durable, sous la Coordination de la Direction Général Forêts, avec l’appui technique et financier de la Fondation Hanns Seidel.

Cet atelier a réuni des Agents et Cadres de la DRHo, mais également des représentants d’autres structures et partenaires de la Vice-Primature, Ministère de l’Environnement et Développement Durable (VPMEDD). L’objectif de l’atelier était de former les formateurs parmi les Agents et Cadres de la Direction de Reboisement et Horticulture (MEDD) et les ONG partenaires de Reboisement sur les techniques et méthodes de la reconstitution et de la gestion durable des plantations, pour remédier de l’absence de méthodes appropriées de gestion durable d’un boisement ou de manque des stratégies pour la bonne gestion de feux de brousse, que l’on observe beaucoup de cas de dégradation forestière dans les boisements du Plateau de BATEKE avec des conséquences socioéconomiques sur la population locale. A cet effet, le Centre Agro forestier de MAMPU et celui d’Expérimentation de KINZONO ainsi que plusieurs plantations des ONGs partenaires du MEDD, bénéficient de l’encadrement de la DRHo, et sont du reste, des illustrations de cette mauvaise gestion.

Cependant, différentes thématiques ont été abordé, ensuite les travaux en groupe et échanges en plénière, avec une grande satisfaction des participants formés comme formateurs, et seront déployés dans un proche avenir sur terrain pour sensibilisation toutes les parties prenantes. Car une mauvaise gestion du capital forestier nous expose à la savanisation des certains boisements.

Avant de clôturer, l’atelier, Monsieur le Directeur Général Forêts, représentant du SG à l’EDD et Madame la représentante de la Fondation Hanns Seidel, ont remis symboliquement les brevets à quelques échantillons de participants ci-après : Société Civile, UFAM, ONGs, Cabinet VPMEDD et DCF du SGEDD.