SEM le Ministre Maître Claude Nyamugabo Bazibuhe a reçu en son cabinet, le caucus des députés et notables de la Tshopo.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans la même journée du 31 octobre, le Ministre de l’Environnement et développement durable, Maître Claude Nyamugabo Bazibuhe a reçu en son cabinet, le caucus des députés et notables de la Tshopo, conduit par le Professeur Faustin Toengaho Lokundo.

Pour ce Professeur d’universités et élu de Basoko, dans la Tshopo, il était question lors de cette entrevue avec le Ministre, de dénoncer l’exploitation forestière qu’il qualifie d’Illégale et irrégulière, laquelle exploitation serait l’œuvre de la société forestière pour le développement du Congo, FODECO.

Dans ses revendications, le Parlementaire a fait mention de l’exploitation abusive de la FODECO qui dépassent largement les limites lui imposées par l’État pour ses activités d’exploitation, mais aussi et surtout le non-respect des dispositions légales réglementant le cadre forestier en RDC, et également la non-tenue du cahier de charge qui lie chaque entreprise à une responsabilité sociale envers les communautés locales.

Pour ce faire, le Ministre Claude Nyamugabo Bazibuhe a rassuré ces élus sur son implication personnelle dans cette affaire afin d’y remédier le plus tôt possible.

Par la suite, le Ministre de l’environnement et développement durable, Maître Claude Nyamugabo Bazibuhe s’est entretenu avec les notables du Sud-Kivu, conduit par le Mwami Kabare RUGEMANINZI II(2), député provincial et Chef de la chefferie de Kabare dans la province du Sud-Kivu.

L’essentiel de cette entrevue était d’échanger autour des pistes de solutions pour résoudre les conflits entre autochtones pygmées et le staff du parc national de Kahuzi Biega.

Une fois de plus, Claude Nyamugabo Bazibuhe a renouvelé sa détermination à accompagner les initiatives visant à rétablir l’harmonie entre les peuples autochtones et les agents du parc, notamment par un soutien technique des projets communautaires des peuples autochtones, en vue de mettre un trait définitif sur les conflits dans cette partie du territoire congolais.

Pour rappel, le Patron de l’environnement congolais avait récemment effectué une visite au parc national de Kahuzi Biega, où il a échangé avec les délégués des autochtones de cette province, au sujet des mesures à prendre pour le rétablissement de la paix au Sud-Kivu.