LES MÉDECINS, MEMBRES DU SYNDICAT NATIONAL DES MÉDECINS PLAIDENT POUR L’OUVERTURE DES VOIES D’ACCÈS À LA CITÉ LEUR ACCORDER ICI À KINSHASA.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le problème lié à l’accès à la cité accordée aux professionnels de santé pour la construction des logements sociaux étaient au centre des discussions de ce lundi 16 Août 2021 entre le syndicat national des médecins et la Vice-premiere ministre, ministre de l’environnement et développement durable Eve Bazaiba Masudi dans son cabinet de travail.
Ces représentants de leurs collègues médecins sont venus solliciter l’appui de la Vpm.dans le cadre du développement durable.

«Nous avons des problèmes de logements sociaux dont les opérateurs immobiliers privés nous aident parfois dans la construction… Là où, nous avons eu ces terrains, ce n’est pas bien lotis… c’est pour demander à la VPM dans le cadre de développement durable d’intervenir pour qu’on facilite les voies d’accès à cette cité»

L’autre point abordé avec son Excellence Eve BAZAIBA MASUDI, c’est le problème des mutuelles de la santé. Ils sollicitent également l’intervention de la Vpm pour non seulement la création des mutuelles de santé mais aussi leur subvention, d’après la loi, par le Gouvernement congolais.

Et quant à la question de la coloration en rouge des eaux de la rivière Kasaï, la délégation des ces spécialistes de la blouse blanche avec à sa tête docteur Mankoy Badjoki responsabilise le gouvernement congolais qui, à travers des chercheurs, des chimistes doivent analyser l’eau afin de détecter les substances qui la colorent et déterminer l’impact de ces produits sur la population.

«nos chercheurs, nos chimistes doivent analyser l’eau et voir quel est le produit qui colore l’eau en rouge, on accorde les marchés à n’importe qui et ça pollue l’eau. C’est de la responsabilité du Gouvernement…».a-t- il conclu.