Environnement et développement durable : Claude NYAMUGABO déterminé à verdir le plateau du mont ngaliema

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

36 hectares et 6 ares du versant du mont Ngaliema sont déjà sous occupation d’espèces à croissance rapide et lente. Des vétivers, bambous, eucalyptus et autres plantes. Initiative soutenue par l’association des enfants des militaires de la Garde Républicaine sous encadrement de la direction horticulture et reboisement du ministère de l’environnement et développement durable.

Le ministre Claude NYAMUGABO BAZIBUHE revient ainsi pour la deuxième fois sur ce vaste site afin d’y effectuer une inspection. Le constat dégagé sur le terrain révèle que le ministre est content du travail abattu par ces enfants qui ont mis de l’énergie pour placer plus de 50.000 plantes.

Claude NYAMUGABO veut lui, transformer le Mont Ngaliema en véritable petite forêt en pleine capitale de la République Démocratique du Congo. En parcourant are par are, l’après-midi tout entier, il a félicité l’association des enfants des militaires qui travaillent correctement car il faut lutter contre les érosions, déjà que l’on compte 13 têtes identifiés à cause des buses qui ont cédé ou sont bouchés puis le mauvais emplacement de certains champs.

Il est impérieux de protéger d’abord le camp contre le vent violent car ces espèces constitueront une sorte de brise vent, ensuite toutes les maisons préfabriquées visibles sur ce site militaire.

Le porte-parole de l’association a remercié le ministre et lui a présenté un certain nombre des doléances pour pérenniser cette expérience tout en saluant l’initiative du chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI « jardin scolaire, 1 milliard d’arbres d’ici 2023 ».

La direction du ministère reviendra chaque 3 mois pour une évaluation puis contrôler la mortalité pour d’éventuels remplacements. Cette initiative devant faire école qui est appuyée par le fonds forestier national, FFN.