En séjour à Kinshasa, le CEO du Centre Global d’adaptation visite le sanctuaire Lola Ya Bonobo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accompagné de Madame Eve Bazaiba, Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Environnement et Développement durable, Professeur Docteur Patrick Verkooijen a visité ce lundi 06 Décembre 2021 le sanctuaire Lola ya Bonobo situé à Kimwanza dans la commune de Mont Ngafula.

Une particulière visite pour le CEO du Centre Global d’adaptation qui est en mission officielle en RDC sur invitation de la Patronne de l’Environnement et Développement durable.

Dans leur excursion, Eve BAZAIBA et Patrick Verkooijen qui avaient à leur côté le Directeur général de l’ICCN, ont découvert et contempler ce sanctuaire de ces espèces endémiques et exclusives en RDC, partant de leur milieu naturel d’errance, des espèces sauvages et le nursing. Une occasion de palper du doigt les conditions de vie de ces espèces en conservation et aussi qui constitue un pan d’opportunités pour les projets de conservation dont le Centre Global d’adaptation tient à implémenter.

Le sanctuaire Lola Ya Bonobo est dans de forêt primaires et est un endroit de biodiversité à protéger pour son rôle dans la régulation de changement climatique.

Ainsi, le GCA prend l’engagement de mettre tout en œuvre pour non seulement leur protection et préservation mais aussi pour l’élargissement de ces projets pilotes sur l’ensemble du territoire national.

La VPM-EDD s’est dit honorée de cette visite mais aussi apprécier la matérialisation des engagements souscrits à Glasgow en Ecosse en marge de la COP26.

« Je suis heureuse que les retombées de la COP26 soient effectives à travers cette visite de CEO du Centre Global d’adaptation. Nous pensons que les projets qui contribuent à l’adaptation et à l’atténuation seront financés à juste titre car comme nous l’avons dit ,la RDC est un pays solution à la crise climatique au monde et ses sacrifices pour la conservation de ses potentialités environnementales seront compensées… » dit Eve Bazaiba.

Grosse satisfaction pour Claudine André Présidente et fondatrice de Lola Ya Bonobo pour cet intérêt porté sur le travail de titan de protection de ces espèces endémiques qui le réconforte dans la poursuite de cette mission qu’elle juge humanitaire et noble.

« Lola Ya Bonobo » ou le « paradis des Bonobos « créé en 1994, avec comme objectif de recueillir et de sauver des bébés Bonobos victimes de braconnage et de les réintroduire dans une réserve naturelle.