Attaque sanglante contre nos gardes au Parc des Virunga

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parc National des Virunga a la tristesse d’annoncer le décès de 6 éco-gardes survenu le dimanche 10 janvier 2021, vers 7 heures 30, suite à une attaque perpétrée par des hommes armés dans le secteur Centre.

En effet, cette équipe était en patrouille le long de la clôture électrique du parc en cours d’aménagement. Ils sont alors tombés sur un groupe d’hommes armés qui se mettent aussitôt à tirer sur les gardes. Six d’entre eux sont tombés et l’un d’entre eux, M. Faustin Ruganya NIYONZIMA, est blessé. Il sera conduit plus tard à l’hôpital de Goma pour des soins. Un autre garde a été porté disparu. Mais, il a finalement été retrouvé vers 15h00. Il s’agit de Luc BAZIHERAHO.

L’attaque a eu lieu dans l’espace situé entre Nyamitwitwi et Fob Nyamilima précisément à Kabuhendo dans le secteur centre du Parc des Virunga. Les assaillants sont identifiés comme des congolais du groupe de miliciens Maï-Maï. Cela ressemble fort à une embuscade tendu par ces hommes armés.

M. Faustin Ruganya NIYONZIMA, le blessé sur son lit d’hôpital
François BAZIHERAHO a finalement été retrouvé vers 15 heures. Il a aussi survécu. Il est sain et sauf

Pour l’instant nous ignorons les motivations de ce groupe armé qui s’est attaqué à nos gardes. Nous diligentons, avec les autorité judiciaires, une enquête à ce sujet. Précisons, en outre, que deux des assaillants ont été neutralisés par nos hommes.

Les gardes tués sont : BURHANI ABDOU SURUMWE (30ans) , KAMATE MUNDUNAENDA Alexis (25 ans), MANENO KATAGHALIRWA Reagan (27 ans), KIBANJA BASHEKERE Eric (28 ans), PALUKU BUDOYI Innocent (28 ans) et NZABONIMPA NTAMAKIRIRO Prince (27 ans). Nous présentons nos sincères condoléances à leurs familles respectives. Tout sera fait pour les honorer dignement.