ASSAINISSEMENT : ALERTE SUR UNE PROBABLE TRACASSERIE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

PENDANT CETTE PÉRIODE FESTIVE, UN CONTROLE VA S’OPÉRER DANS LES ENTREPÔTS DE LA COMMUNE DE LIMETE ET CELA RISQUE DE DÉRIVE À LA TRACASSERIE DANS LE DOMAINE DE L’ASSAINISSEMENT ET PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT.

C’est conformément au tout récent Arrêté du Gouverneur de la Ville de Kinshasa du 24 novembre 2020, portant création d’une  » Cellule Technique Opérationnelle » dénommée « Unité Spéciale de Protection de l’Environnement » (USPE), que des ordres de services ont été émis, devant couvrir une période de 10 jours déjà à partir de ce mardi 6 janvier 2022, pour effectuer des missions de portant sur :

  1. La sensibilisation et la vulgarisation des textes légaux et réglementaires sur l’assainissement ;
  2. Vérifier et contrôler le respect des normes d’assainissement dans les entrepôts bien identifiés et enfin;
  3. D’appliquer les sanctions prévues conformément aux lois en la matière.
    Nous pensons, qu’étant donné que la période est festive et bien qu’il y ait un souci de contrôler la pratique des normes d’assainissement dans notre ville et particulièrement chez les opérateurs économiques, il est très tôt pour amorcer pareille initiative au risque d’être quelifiee de la tracasserie et surtout d’éviter d’imputer par inadvertance des assujettis, ces genres des missions comme relevant du niveau central.
    Outre cet aspect négatif, un autre mal constaté encore dans ces missions, c’est l’absence totale partant du point de vue organisationnel que sur le plan opérationnel des Coordinations Provinciales de l’Environnement et Développement Durable ( CPEDD). Aucun agent des Coordinations Provinciales de l’Environnement et Développement Durable (CPEDD) ne figure sur la liste des missionnaires. Contactées par nos services, les CPEDD diront qu’elles ont été informées et non impliquées dans ces missions et n’en connaissent pas les tenants et aboutissants.

Compte tenue de la vice de procédure dans la programmation de ces missions et du moment qui ne semble pas propice pour ces genres de contrôle, nous recommandons à l’Autorité de la VPMEDD de s’impliquer et d’agir avant que le pire de s’abatte sur le niveau central innocent. Il s’agira de voir aussi comment devrait être impliqués les organes déconcentrés de l’administration dans ce travail combien capital car, s’il est bien exécuté, apportera une valeur ajoutée pécuniaire dans la bourse de ces entités déconcentrées.

Teddy NTENDAYI.