Offre d’emploi : Global Health Security Agenda (GHSA) Program Assistant (Assistant de Program pour la Sécurité Sanitaire Globale)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Johns Hopkins Center for Communication Programs (CCP) a été fondé sur la conviction que le changement social et de comportement (CSC) est essentiel pour résoudre les problèmes de santé les plus urgents du monde et que la communication sauve des vies. Notre mission est d’inspirer et autonomiser les individus pour des choix sains pour eux-mêmes et leurs familles. Le CCP met en oeuvre le projet Breakthrough-ACTION RDC (BA/RDC) financé par l’USAID. Ce projet utilise des outils de pointe fondés sur des données probantes pour encourager l’adoption des comportements sains. Une grande partie du travail exploite le pouvoir de la communication – des campagnes de masse média (Radio, TV) en passant par les simples affiches dans un centre de santé – pour inspirer un changement durable. Le projet tire également parti d’autres approches de la science du comportement telles que l’économie comportementale (Behavioral Economics) et la conception centrée sur l’homme (Human Centered Design) pour améliorer les programmes.
Breakthrough ACTION en RDC intervient dans la communication pour le changement social et de comportement (CSC), spécifiquement dans la communication des risques, des maladies infectieuses et zoonotiques dans son volet Sécurité Sanitaire Globale (ou Global Health Security Agenda-GHSA). Ceci explique l’appui du projet à la stratégie de communication pour les zoonoses prioritaires telles que les fièvres hémorragiques (notamment la maladie à Virus Ebola et la maladie de la vallée du Rift), la Fièvre Jaune, la grippe notamment la Grippe Aviaire et la maladie de New Castle , la rage, et le monkeypox, les Salmonelloses, la COVID-19, etc. Dans le cadre du GHSA de l’USAID, Breakthrough ACTION s’efforce également d’accroître la capacité des institutions congolaises à combattre efficacement les comportements à haut risque associés à ces zoonoses prioritaires. Ceci sera accompli par le biais des différentes approches et d’interventions pour le changement social et de comportement. Mais aussi par le renforcement des capacités de mise en oeuvre du Plan d’Action National de Sécurité Sanitaire (PANSS). Le PANSS contribue à l’amélioration de l’application du Règlement Sanitaire Internationale (RSI) de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en comblant les lacunes identifiées par le gouvernement de la République Démocratique du Congo lors de l’évaluation externe conjointe.
De plus, la RDC fait face depuis quelques années à une recrudescence des maladies transmissibles et non transmissibles ainsi qu’à des épidémies, catastrophes et autres situations d’urgences sanitaires avec un impact néfaste sur la santé de la population. Pour y faire face, le Ministère de la Santé Publique préconise d’intensifier les activités de préparation concomitamment aux interventions de réponse. Toutes les initiatives visant à
contribuer à la préparation aux urgences de santé publique, au renforcement des capacités du pays dans le cadre du Règlement Sanitaire International (RSI-2005) doivent être booster et mieux coordonnées en vue de contribuer à la sécurité sanitaire nationale et internationale. Par ailleurs, la RDC a adopté l’approche « une seule santé » qui doit être renforcé à travers des programmes communs entre santé humaine, santé animale et environnementale.