ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE : LA NÉCESSITÉ D’ UN CADRE DE CONCERTATION PERMANENTE POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE DANS LE RESPECT DE LA GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES DE LA RDC

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première réunion d’échange autour de la VPM-EDD ce jeudi 03 juin 2021.
La société civile environnementale regroupée en plusieurs plateformes, a plaidé pour la nécessité de mise en place d’ un cadre de concertation permanente pouvant faciliter les échanges verticales et horizontales des informations sur la situation environnementale à travers le pays et ce ,en temps réel.

Mme Eve BAZAIBA a fait part de sa vision qui ressort du programme du gouvernement prônant une collaboration à long terme et partant un accompagnement dans la réalisation des objectifs du gouvernement dans le domaine de l’environnement et développement durable en République Démocratique du Congo.
Pour René Ngongo, Coordonnateur de l’Organisation Congolaise des Ecologistes et Amis de la Nature (OCEAN),la société civile environnementale attend mettre à la disposition du Gouvernement Congolais à travers la VPM-EDD, une expertise avérée pour l’accompagner dans ce processus de réforme de ce secteur de l’environnement et développement durable.

La délégation de la société civile environnementale s’est dite satisfaite avec l’impression d’ouvrir une porte déjà ouverte et projette d’autres rencontres autours de thèmes plus détaillés notamment sur la politique forestière en République démocratique du Congo dont l’immense patrimoine forestier représente 10% des réserves forestières tropicales du monde soit près de 50% des forêts d’Afrique et 60% des forêts du Bassin du Congo.